Import, gros et détail

Nous voilà tout juste revenu de notre Tour de Gaule!

Merci encore à tous ceux qui nous ont accueillis, et désolés à tous ceux qu’on n’a pas eu le temps de voir — ou pas assez longtemps. Il faut avouer que ce matin, en chargeant la voiture pour la huitième fois en 3 semaines, on était content que ce soit la dernière ! Mais on est bien content d’avoir fait tout ce trajet, et d’avoir passé du temps avec (presque…) tout le monde.

Le retour chez nous est… frisquet ! On a quitté Dijon en ayant mangé dehors la veille au soir, et on est sorti du tunnel avec un petit 16° et quelques bonnes averses, qui ont bien nettoyé les insectes sur le pare-brise ! Iris était très contente de ne plus avoir trop chaud.

Pour finir, avant qu’on ne trie et commente la moisson de photos, voici un petit aperçu de toute la nourriture qu’on a ramené de France, principalement parce qu’on n’en trouve pas par chez nous.
Vous y reconnaîtrez:

  • quelques bonnes bouteilles de vin (30 seulement, cette année…)
  • des biscuits : BN, paille d’or, chamonix, barquettes, …
  • du thé en vrac (rappelez-vous, le thé anglais n’est pas bon !)
  • un vinaigrier, pour y coller les bouteilles du vin imbuvable qu’on a acheté par ici
  • un bon saucisson
  • du gros sel, pas très populaire ici
  • des cornichons au vinaigre – et pas préparés sucrés à la McDo
  • de la semoule à couscous fine : on ne trouve ici que la taille medium, et plutôt difficilement
  • 3 kg de fraises Tagada, et un bon paquet d’autres bonbons Haribo — Merci Philippe !
  • 2 litres de grenadine
  • des compotes en gourdes individuelles
  • de la Savora, que nos enfants se sont mis à adorer maintenant qu’on n’en trouve plus
  • du bon chocolat noir avec diverses choses: amandes, noisettes, truffé, etc.
  • 5 kg de bon miel – on n’en trouve ici qu’en supermarché, et il est très quelconque, à part son prix
  • des éponges naturelles, et pas ces cochonneries synthétiques qui n’absorbent rien
  • du confit — merci Marie-Jo et André !
  • de l’essence de fleur d’oranger

Avec ça, on espère tenir une année…

7 réflexions sur « Import, gros et détail »

  1. ah ah ah, ca me rappelle beaucoup ce qu’on ramenait les premieres annees (et encore un peu lors des derniers voyages) mais on a finit par s’habituer et on trouve de plus en plus de produits similaires francais ici donc le manque se fait moins sentir.

    Savourez bien toutes ces bonnes choses!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.