Retour d’Écosse

Bon, il fallait bien que nos vacances se terminent un jour… Aujourd’hui, on quitte notre pod, on rend la voiture et on retourne prendre le train de nuit à Édimbourg. Mais on s’est quand même arrêté sur la route pour visiter une distillerie de whisky ! Encore une fois, on a eu du mal à réserver une place, il a fallu en essayer une vingtaine… Mais on était motivé — enfin surtout moi ! On a donc visité Glenkinchie (qui fait partie du groupe Johnnie Walker).

On est accueilli par un Écossais avec un bon gros accent, qui commence par nous faire un petit topo sur les différents arômes du whisky, en nous faisant renifler des mouillettes en papier parfumées. C’était sympa, mais bon, sans plus… Il nous a ensuite montré une extraordinaire maquette de distillerie, faite pour une exposition il y a une centaine d’année, et qui est même capable de fonctionner et de produire du whisky à la sortie ! Bon, mais elle n’était pas en route…

La partie distillerie elle-même était vraiment impressionnante. Des cuves de fermentation immenses (avec un plancher surélevé, pour ne pas respirer le CO₂, qui stagne en bas !) et des alambics en cuivre gigantesques, pour atterrir dans la salle des tonneaux où on a pu respirer du whisky, en train de reposer 10 à 20 ans…

Et pour finir, la dégustation ! Bon, pas pour les enfants, ni pour Anne qui conduisait (mais qui a pu emporter des petites fioles avec les 3 échantillons !) Tout ça faisait bien envie, et on s’en est acheté une bouteille en partant…

Ensuite, retour à Édimbourg, où on s’est payé un bon restau de poissons pour notre dernier repas écossais. Et finalement train de nuit, mais ce coup-ci, version de luxe ! On s’était offert les couchettes au retour, et c’était quasiment une mini-chambre d’hôtel — mais avec des lits superposés. Il y avait un petit lavabo, des draps et couvertures, des bouchons d’oreilles et une bouteille d’eau, et à l’arrivée un thé et un petit gâteau ! On avait dû prendre 2 “chambres” pour nous 4, mais il y avait une porte de communication entre les deux. C’est très éloigné des souvenirs qu’on en avait, avec 6 couchettes par compartiment et c’est tout. Et encore, il y avait des versions encore plus luxueuse (et chère) avec une douche !

On est arrivé chez nous le samedi matin, juste un tout petit peu vaseux, parce qu’on avait plutôt bien dormi !

1 réflexion sur « Retour d’Écosse »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.